Palais du Luxembourg façade sud

Une façade itinérante

Cette façade itinérante est à voir lors de la visite du quartier du Luxembourg.

façade palais luxembourg

Façade sud du palais du Luxembourg

Ce palais est l’oeuvre de Salomon de Brosse à qui Marie de Médicis avait commandé en 1615 un palais qui devait lui rappeler le palazzo Pitti de Florence où elle avait passé son enfance. C’est à cause de cette demande originale que le bossage est particulièrement saillant. En revanche, le plan du palais est un modèle français habituel et les ordres de la façade n’ont qu’un rapport très éloigné avec ceux utilisés au palais Pitti. C’est l’ordre toscan, utilisé au rez-de-chaussée, qui est le principal point commun entre les deux palais.
La façade que nous voyons aujourd’hui est exactement celle qu’a vue Marie de Médicis, à l’exception du premier étage entre les pavillons qui est venu en remplacement de la terrasse d’origine. C’est là que se trouve la bibliothèque du Sénat.

Le déplacement

façade palais luxembourg

Façade est du palais du Luxembourg

Le plus surprenant est que cette façade a été entièrement reconstruite à partir de 1837 par Alphonse de Gisors à environ 30 m au sud de l’ancienne façade. Il fallait en effet construire l’hémicycle qu’occupent aujourd’hui les sénateurs.
Depuis la Révolution le palais du Luxembourg avait subi des aménagements, dont la création d’un petit hémicycle, pour accueillir différentes assemblées relativement peu nombreuses, mais la Chambre des Pairs de la Monarchie de Juillet était trop nombreuse pour s’accommoder de simples modifications de l’ancien palais. Gisors dut donc reproduire à l’identique la façade sud et placer l’hémicycle entre celle-ci et l’emplacement de l’ancienne façade. Par conséquent les façades est et ouest ont été prolongées vers le sud : chacune a maintenant un pavillon de plus qu’à l’origine. Salomon de Brosse avait construit deux pavillons de chaque côté du logis principal, il y en a maintenant trois. Pour se représenter la façade est avant 1837 il faut en imagination supprimer le pavillon qui est au premier plan sur la photo et reporter la façade à la hauteur du deuxième pavillon.
Détail d'un plan extrait de  Le Palais du Luxembourg de Arthur Hustin   éd. Mouillot (1904), représentant le palais avant les travaux de 1837

Détail d’un plan extrait de Le Palais du Luxembourg de Arthur Hustin éd. Mouillot (1904), représentant le palais avant les travaux de 1837

Détail d'un plan extrait de  Le Palais du Luxembourg de Arthur Hustin   éd. Mouillot (1904), représentant le palais après les travaux de 1837

Détail d’un plan extrait de Le Palais du Luxembourg de Arthur Hustin éd. Mouillot (1904), représentant le palais après les travaux de 1837